biberon bébé
Alimentation de bébé

Mon bébé a bu un vieux biberon : que faire ?

Nourrir le bébé au biberon est bien normal surtout si maman n’est pas souvent à la maison. Toutefois, la prise du lait au biberon devrait respecter certaines règles d’hygiène. Autrement, le nourrisson est exposé à des risques d’intoxications et d’infections. Et malheureusement, il peut arriver par inadvertance de faire boire à son bébé un vieux biberon de la veille où d’il y a quelques jours. Faut-il s’inquiéter ? On fait le point sur le sujet.

Vieux biberon : quels sont les risques pour le bébé ?

L’allaitement maternel est l’alimentation la plus recommandée pour le nourrisson. Le lait maternel contient tous les nutriments nécessaires à sa bonne croissance. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de nourrir le bébé exclusivement au lait maternel jusqu’à ses 6 mois. Toutefois, cela n’est pas toujours respecté surtout si la maman doit aller au travail ou faire des courses dans la journée. Dans ce cas, le recours au lait maternisé peut être la meilleure alternative.

Néanmoins, ce substitut peut s’avérer très risqué pour l’organisme trop fragile de l’enfant et en cas de mauvaise manipulation. Par défaut d’information ou par inadvertance, il arrive que certains parents fassent boire un vieux biberon à leur bébé.

Un biberon qui a été conservé pendant trop longtemps peut rendre votre bébé malade. C’est-à-dire que son organisme trop fragile peut réagir automatiquement à ce type d’ingestion. En effet, les laits maternisés en poudre peuvent contenir parfois des micro-organismes en faible quantité. Ainsi, après reconstitution du lait en liquide, il est très vulnérable, car les microbes contenus dans le lait en poudre peuvent se multiplier très rapidement avec le temps.

Il est alors clair que lorsque le lait déjà préparé est conservé pendant un long moment, il n’est plus conseillé de le donner au petit. Cela peut déclencher chez le bébé des épisodes de diarrhées, des vomissements, la fièvre, la constipation, etc.

Que faire lorsque votre enfant fait une crise d’intoxication ?

Donner un biberon de la veille ou de plusieurs heures à un bébé, ça peut arriver à tout le monde. Rassurez-vous, cela ne veut pas pour autant dire que vous êtes un mauvais parent. Dans ce genre de situation, la santé de votre enfant est menacée. Il peut dans ce cas beaucoup s’agiter, pleurer et être très nerveux. Cela vous met aussi mal à l’aise et vous ne savez pas où donner la tête ! Ne paniquez pas, cela peut s’arranger rapidement et votre enfant retrouvera sa pleine forme. Il suffit d’avoir le bon réflexe au bon moment.

Dès l’apparition des premiers signes d’intoxication alimentaire comme le ballonnement ou encore les vomissements, ne perdez surtout pas de temps. Faites à son médecin ou rendez-vous directement à l’hôpital. Le médecin se chargera de prodiguer les soins nécessaires à votre bébé.

Néanmoins, la prise de certaines précautions peut vous éviter ces désagréments. Vous pouvez commencer déjà par ranger les biberons de façon séparer. Trouvez une place pour les vieux et une autre pour les nouveaux et surtout prenez le soin d’indiquer sur des bouts de papier pour ne pas que vous, le papa ou la nounou, vous trompiez. Vous devez aussi utiliser un stérilisateur pour les biberons de votre petit. Cela permet d’éliminer les éventuels microbes qui se retrouvent dans le biberon et qui pourraient se développer dans le lait.

Le lait maternisé bien que très pratique pour nourrir le bébé pendant les heures d’absence de maman peut avoir des répercussions sur sa santé. Il est donc important de savoir le donner à votre bébé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *