parents qui divorcent
Couple

Elever son enfant seul après un divorce : nos conseils et astuces

Se retrouve seul pour élever un enfant après une séparation avec son père ou sa mère peut relever de l’épreuve. Il n’est pas facile de faire face à toutes les responsabilités dans un contexte de changement pas toujours heureux. Pour vous accompagner, vous, parent seul, nous vous proposons quelques astuces et conseils qui vous aideront à mieux affronter le quotidien.

Garder une attitude positive avec son enfant

Lors d’une séparation, le moral n’est naturellement pas toujours au beau fixe. C’est encore plus vrai dans le cas d’un divorce pour faute. Mais si en tant que parent séparé il faut accuser le coup, il faut éviter de trop impacter votre bout de chou qui n’est aucunement responsable de cette situation.

Les psychiatres recommandent généralement de ne pas voiler la situation mais de conserver un environnement positif à votre enfant, en lui parlant de choses et autres, en lui souriant et en jouant dès que possible avec lui.

Bien sûr, si celui-ci souhaite aborder la question du divorce récent, il est important de lui en parler, tout en l’assurant qu’il n’est pas du tout responsable de l’événement.

Faire vivre l’autre figure parentale

Pour se développer et se construire, un enfant à besoin de ses deux figures parentales. Pas facile lorsqu’on est solo ! Il est essentiel de ne pas effacer le parent qui n’a plus la garde de l’enfant. Cela placerait l’enfant dans une position très délicate le conduisant à rapidement juger des préférences marquées entre ses parents, provoquant un déséquilibre relationnel.

Au contraire, il faut faire existe l’autre parent en le mentionnant sans tabou. La mère ou le père absent reste avant tout la maman ou le papa de votre enfant. Même si la relation est amenée à s’alléger avec ce parent, il est souhaitable que votre enfant en conserve en permanence une image saine.

Ne pas oublier d’entretenir sa vie sociale… et celle de l’enfant !

Divorcer s’enchaîne souvent avec une vie de parent solo particulièrement absorbante. Après le divorce, les semaines peuvent passer où l’on se fait rattraper en permanence par le quotidien entre le travail, l’école et les tâches ménagères. Si on n’y fait pas attention, les semaines deviennent des mois puis des années. Cela peut créer de vraies spirales de désespoir.

Pour y remédier, une fois le nouveau rythme de vie établi, il est essentiel pour vous, en tant que parent solo, et aussi bien pour votre enfant, que vous puissiez sortir parfois de cette routine !

Rien de tel que des sorties entre amis ou de renouer lorsque c’est souhaitable avec une vie sentimentale. Cela pourra éviter de tomber dans un écueil que l’on voit souvent : le parent solo qui souhaite trop en faire pour compenser l’absence du père ou de la mère.

Cela est également particulièrement vrai si votre enfant est à l’âge de l’adolescence. Il arrive à une période où il souhaite s’émanciper et un environnement tendu après la séparation peut le pousser à la confrontation. Il est intéressant de lui permettre de sortir et de cultiver d’autres cercles relationnels pour favoriser son développement.

Bien entendu, cela ne doit pas empêcher de garder une agréable routine à la maison !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *