un enfant qui tient un chien dans ses bras
Animaux

Comment faire cohabiter enfants et animaux de compagnie ?

Grandir auprès d’animaux de compagnie est une chance pour les enfants, car l’animal devient bientôt leur confident, leur meilleur ami, leur refuge, leur compagnon de jeu, mais leur apprend aussi les responsabilités et la confiance en soi. Toutefois, pour que la cohabitation se déroule bien, il faut appliquer quelques règles de bon sens. Découvrez plus d’informations dans cet article.

Enfants et animaux de compagnie : attention à l’hygiène

Veillez à ce que vos animaux soient toujours à jour de leur traitement anti-puces et vermifuge. Vérifiez régulièrement que vos animaux, notamment les chats et les chiens qui aiment aller courir dehors, ne soient pas porteurs de tiques, qui peuvent migrer de l’animal à l’enfant lorsque celui-ci le caresse et qui peuvent transmettre la maladie de Lyme. Les petits enfants ont tendance à tout porter à leur bouche ; or les déjections et les gamelles des animaux domestiques peuvent contenir des germes, des larves et des bactéries : installez les gamelles des animaux et leurs litières hors de portée de main des tout-petits. Apprenez à vos animaux domestiques à ne pas lécher : leur salive peut être porteuse de germes, et même si c’est mignon et amusant, ce n’est pas sain pour votre enfant, surtout lorsqu’il est encore bébé. Si vous prenez ces précautions, vos enfants ne risquent rien. Et même, la cohabitation peut s’avérer bénéfique pour vos bambins : des études ont prouvé que les enfants n’ayant pas de terrain allergique et mis au contact d’animaux sont moins sujets aux allergies de tout type que les enfants grandissant sans animaux.

Cohabitation entre enfants et animaux de compagnie : le respect des limites

Au-delà du respect des règles d’hygiène, pour que la cohabitation se déroule bien, il faut apprendre à l’animal et à l’enfant un certain nombre de règles, qui doivent être appliquées tout le temps – les enfants comme les animaux ne comprennent pas les règles à géométrie variable, qui changent dans le temps :

  • Les animaux ne dorment pas dans le lit. Chassez le chat s’il essaie de s’installer dans le berceau de votre bébé, et dites à vos enfants plus grands que ce n’est pas autorisé. Il suffit d’une puce pour être infesté de milliers de puces au bout de quelques dizaines d’heures. Et les enfants ont parfois un sommeil très agité : s’ils frappent l’animal, dans leur sommeil, celui-ci peut se défendre en mordant ou griffant.
  • À chacun son espace. L’animal doit avoir un panier où on le laisse se retirer et se reposer tranquillement, et l’enfant doit respecter cet espace.
  • La douceur est le maître mot. Éduquez votre animal pour qu’il ne soit pas trop brusque avec votre enfant, pour ne pas l’effrayer, et la réciproque est vraie aussi : apprenez à votre enfant à avoir des gestes doux et calmes vis-à-vis des animaux, quels qu’ils soient, pour ne pas risquer les réactions de défense.

Vous l’aurez compris, la clé d’une bonne cohabitation entre animaux de compagnie et jeunes enfants est le respect des règles et l’éducation. Indiquez clairement ce qui est autorisé ou non et surtout, montrez l’exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *