Famille

6 bons conseils pour faire du camping avec un bébé

Bébé et camping ne sont pas impossibles. Si beaucoup de parents craignent sa situation, d’autres l’adorent. Ils ne l’oublient pas que pendant des millions d’années, les hommes n’étaient pas sédentaires et savaient adaptés les besoins du bébé avec des nuits dans la nature. Aujourd’hui, avec tout le confort offert par les matériels de camping, cela devient encore plus simple !

Une tente familiale pour rester proche du bébé

Pour passer la nuit, achetez une grande tente pour toute la famille. Avec de la place, vous pouvez aussi mettre une petite lumière pour la nuit et tout l’équipement nécessaire pour s’occuper du bébé.

Pour trouver une bonne tente, allez sur https://les-baroudeurs-savoyards.fr/ ! Ce site compare des dizaines de tentes. Visez un modèle grand, mais aussi bien isolé pour éviter la froideur de la nuit et avec de bonnes aérations. Si votre bébé fait son gros caca, vous aimerez pouvoir aérer la tente rapidement…

Faire la liste des équipements plusieurs semaines en amont

N’attendez pas le dernier jour pour réfléchir aux affaires à emmener. Si vous faites cela pour votre valise et oubliez votre dentifrice, ce n’est pas une catastrophe car vous trouverez quelqu’un pour vous en prêter un. Mais si vous oubliez le chauffe-biberon ou le doudou préféré du bébé, c’est une autre histoire pour trouver une solution de remplacement !

Plusieurs semaines avant le départ, listez toutes les choses dont vous avez besoin et dès qu’une nouvelle idée émerge dans votre esprit, ajoutez-là.

Prévoir le pire

Avant d’aller au camping, recherchez les services d’urgence présents à proximité. En effet, si vous attendez qu’un accident arrive pour essayer de capter un réseau mobile en pleine nature, vous vous exposez à de sérieux problèmes.

Notez l’adresse de l’hôpital le plus proche, l’itinéraire et un numéro de téléphone. Faites de même avec un pédiatre ou un médecin généraliste.

Aller dans un « vrai » camping

Le camping sauvage est une vraie ode à l’authenticité. Néanmoins, avec un bébé, jouir du confort d’un grand camping organisé n’est pas de trop. Avec un accès aux WC, à la douche, à la machine à laver, aux points de restauration, vous serez plus à l’aise au quotidien.

Attendez que votre enfant ait trois ans pour tenter une aventure plus authentique.

S’entraîner avec le jour J

Pour un bébé, enchaîner plusieurs heures de route pour s’endormir dans un lieu inconnu et effrayant (bruits, noirceur…) est difficile. Si votre enfant ne s’y accommode pas et hurle pendant des jours, les vacances se transforment en calvaire.

Avant de réserver plusieurs semaines de vacances, faites un essai. Par exemple, si vous vivez à Neuilly sur Marne, faites du tourisme à St Didier en allant au camping municipal. Si vous êtes à Bordeaux, n’allez pas plus loin qu’Arcachon. Vous avez compris le principe ?

Cela vous laisse l’opportunité de voir l’adaptation du bébé, de le faire sur une courte durée et de réagir rapidement si vous remarquez que vous avez oublié un accessoire important. Si le bébé apprécie le moment, vous pourrez alors envisager un séjour plus loin et plus long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *