bébé qui dort
Enfants

Comment devenir nannie ou gouvernante d’enfants ?

Il est important de faire la différence entre gouvernante d’enfants, gouvernante de maison et baby-sitter. Chargée de gérer la maison et de veiller au bon déroulement des différentes tâches ménagères, la gouvernante de maison intervient rarement dans la vie d’un enfant. La baby-sitter, quant à elle, garde occasionnellement le petit en l’absence des parents. Concernée en tout point dans la vie d’un enfant, la gouvernante est un pilier pour son éducation. Cette professionnelle peut lui inculquer de grande valeur sur le plan émotionnel, social et intellectuel. De par son importance au sein d’une famille, elle doit avoir des qualités et des compétences spécifiques.

Formations et diplômes

Comme la gouvernante d’enfants a pour rôle d’éduquer, elle se doit de connaître le monde de la petite enfance. Elle doit être titulaire du CAP accompagnant éducatif petite enfance à l’issue d’une formation professionnalisante pouvant être suivie dès l’âge de 16 ans. Pendant 2 ans, les apprenties nannies se familiariseront au stade de développement des enfants, à leurs besoins, à la législation, etc. Après l’obtention de ce diplôme, les jeunes femmes ont déjà la possibilité de prétendre à un poste dans le domaine de la petite enfance. Elles peuvent aussi envisager d’approfondir leurs connaissances en se préparant au concours d’auxiliaire de puériculture. En effet, ce diplôme est requis dans le cas où la nourrice prévoit de s’occuper d’un enfant de moins de 6 mois. Afin de mieux se qualifier et d’ainsi avoir une meilleure chance de se faire recruter en tant que gouvernante d’enfants, il est recommandé de poursuivre ses études jusqu’au bac+4. Comme la sécurité de l’enfant passe avant tout, suivre une formation “Initiation aux Premiers Secours Enfant Nourrisson (IPSEN)” est indispensable.

Certes, être diplômé est essentiel pour exercer un métier, mais ce n’est pas la seule condition sine qua non pour devenir nourrice. En effet, ce poste requiert une expérience de plus de 5 ans dans le domaine de la petite enfance. De plus, les agences de recrutement comme Nannie.agency exigent souvent une expérience élevée pour travailler pour des clients haut-de-gamme.

Compétences requises

Le savoir-faire tient une place importante dans le métier de gouvernante d’enfants. Cette professionnelle doit avoir des compétences pédagogiques afin de contribuer au mieux à l’éducation de l’enfant. Entre autres, elle doit posséder des notions en psychologie d’enfant et en techniques d’éveil.

Cette professionnelle de la petite enfance est aussi tenue de veiller sur l’état de santé du petit. Ainsi, avoir des connaissances sur les maladies infantiles est indispensable. Avoir des notions en nutritions est également utile dans ce métier.

Pour information, une gouvernante d’enfants n’est pas exempte de tâches ménagères, notamment l’entretien du linge.

Qualités requises

Au même titre que le savoir-faire, le savoir-être est indispensable quand on exerce le métier de gouvernante d’enfants. Certaines qualités sont requises pour cette activité. L’empathie, la patience et le sang froid en font partie. Cette professionnelle de la petite enfance doit également être capable de s’adapter à toute situation.

Inculquer des valeurs est l’une des missions principales de la nourrice. Ainsi, elle doit avoir un grand sens de la pédagogie et faire bonne figure et faire office d’exemple. Honnêteté, politesse et ponctualité sont ses maîtres-mots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *